danseuse

Nouvelle lune du 20 octobre : briser les liens

Tu te sens peut-être seule, cette nouvelle lune propose de briser les liens qui te sont désormais inutiles, ceux qui retiennent et cachent la plus belle version de toi-même.
Là tout de suite, c’est difficile de comprendre, d’accepter, d’avancer.

Ton chemin a toujours été un pas après l’autre. Alors fait un pas après l’autre. Découpe ce parcours qui s’étale devant toi. Etape par étape entreprend cette nouvelle phase comme une nouvelle lune. Et si tu ne sais par où commencer parce que la douleur et la peine t’aveugle et t’étrangle, sors. Sors des quatre murs de ta maison. Allonge-toi dans l’herbe, endors-toi sur la terre, confie ta peine à la Grande Mère, à Celle qui a vu naître ta mère, et la mère de ta mère et tout ceux et celles qui les ont précédé. Parle à celle qui te donne un toit, de la nourriture, celle qui te berce en son sein depuis si longtemps.
Parle lui de ton coeur brisé, de ta douleur, de ce que tu ressens.
Parle-lui de ce qui enserre chaque respiration, de ta tête qui ne comprends pas, qui dis ‘encore’ ou ‘pourquoi moi’.
Demande-lui un peu de sa force, de sa chaleur, de ce feu qui semble s’éteindre au creux de ton ventre et ne rien laisser.
Laisse tes larmes couler, cette énergie te quitter.

Accueille le rouge de l’Amour Universel et grandiose.

Demande à ranimer ta Flamme au contact de cette douceur. Que ton feu réchauffe ton coeur. Qu’il efface la douleur. Laisse pour une fois le feu brûler pour toi. L’Amour pour toi. Accepte ce cadeau de toi à toi parce que tu le mérites, parce que tu es Univers, Beauté parmi les Beauté, Flamme parmi les Flammes, Divine âme incarnée.

Ouvre les bras, inspire, expire, respire, serre-toi dans tes bras.

Danse cette force nouvelle, qu’elle s’écoule dans chacun de tes pores, dans chacune de tes cellules.

Laisse l’énergie nouvelle se faire baume, se faire or, se faire lumière et force en toi.

Accorde-toi juste ça. Demain naîtra et tu renaîtras avec lui parce que rien n’est jamais figé.

Emilie

Pour rester en contact, je t’invite à t’abonner pour recevoir de temps à autre une feuille d’A l’Ombre du Séquoia : la newletter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour assurer une meilleure navigation, ce site utilise des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :