saute

La transformation

La transformation c’est passé d’un état (connu) à un autre (état inconnu).

Se transformer c’est mourrir un peu.

C’est laisser derrière nous ce qui nous retient et nous rattache à ce que nous ne sommes pas vraiment, ou ce que nous ne voulons plus être mais aussi à ce que nous avons toujours été. Dans le même temps, si nous ne sommes plus celui ou celle que nous étions depuis 30 ans, 40 ans ou 1 journée, qui sommes-nous ? à qui pouvons-nous nous identifier ?

Je ne prétends pas savoir ce que l’âme cache (ni la vôtre, ni la mienne lol), je sais simplement que chaque transformation qui s’offre à moi c’est comme être au bord d’un précipice. Une partie de moi sais profondément que la chute n’est qu’une illusion, un moyen plutôt qu’une fin. Elle sait que mes ailes vont se déployer. Elle sait que les vôtres sont plus belles et légères que tout ce que vous n’avez jamais vu.

Une autre partie de moi se demande si je ne vais pas m’écraser. Je n’ai toujours su que marcher, comment pourrais-je voler ? Si peu de monde vole autour de moi. Pourquoi moi serais-je choisis pour le faire ?

*Ho mon mental tu te trompes complètement.

Personne ne t’élit, te désigne ou te choisit. C’est toi qui fait le pas. C’est toi qui fait confiance à tes ailes, à ta force intérieure (même si sa voix est toute petite), c’est toi qui fait tout le boulot.

Tu es le candidat et l’électorat.
Le désigné et le ‘désigneur’.
Tu es tout si tu choisis (de) l’Etre

Et après ? que se passe-t-il quand tu as tes ailes et que tu voles et que ceux que tu aimes, que tu côtoient ne sont plus à tes côtés ?
L’amour ne se conditionne pas à là où tu te trouves. Il est dans ton coeur et tu peux continuer d’aimer sans aucune attente, soutien ou compréhension de l’autre. Tu expérimentes ce que certains appellent l’amour inconditionnel, moi je l’appelle l’Amour Véritable. Ou simplement l’Amour. Un concept étrange où tu n’attends rien : ni reconnaissance, ni mot doux, ni même d’être vu.

Que fais-tu quand tu vas toucher la limite du ciel ?
La limite du Ciel ? Je ne vois que des rebords de falaises qui appellent à un saut encore plus haut que le précédent. Je ne vois que des ailes plus grandes, plus belles, plus souples. Je ne vois que des transformations à des niveaux différents. Parfois ta falaise ne fait qu’un mètre mais elle parait plus grande que celle qui en fait dix.
En vérité, la hauteur n’a pas d’importance. Seule compte le choix, le saut et la confiance.

Nous sommes la falaise, le vide, le ciel, et celui qui saute. Alors la limite n’est que celle que nous nous imposons et le saut aussi haut et grand que notre peur de changer.

Saute avec foi et courage, porte tes ailes avec fierté, monte jusqu’au ciel avec grâce, va atteindre l’autre côté de toi. Transforme-toi en oiseau, transmute en papillon.

Pare-toi de la beauté des ailes de ton âme pour voler.

Emilie

 

1 réflexion sur “La transformation”

  1. Ping : Rencontre avec mon tambour - A L’Ombre du Séquoia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour assurer une meilleure navigation, ce site utilise des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :